Entrepreneur de la semaine – Christophe Grivalliers – Amplilib

Entrepreneur de la semaine – Christophe Grivalliers – Amplilib

  • On March 20, 2017

Bureau entrepreneur à Levallois

Christophe Grivalliers est dirigeant d’Amplilib, une innovation écologique pour écouter votre musique partout. Il fait confiance à Deskeo et ses bureaux sont dans notre centre de Levallois. En effet, Deskeo vous propose des bureaux pour les entrepreneurs. C’est notre entrepreneur de la semaine : rencontre.

Christophe retouche

Bonjour Christophe, tu peux nous parler un peu d’Amplilib?
Amplilib c’est le premier amplificateur en carton pliable et recyclable. En gros, c’est des enceintes portables pas chères, qui fonctionnent toujours, qui sont légères et petites en taille, que tu n’as pas peur d’emmener partout et qui sont respectueuses de l’environnement !

Comment t’es venu l’idée ?
Lors de nos voyages, avec Béatrice (ndlr Juillard, associé et dirigeante d’Amplilib),  on utilisait souvent des rouleaux d’essuie tout ou de papier hygiénique, dans lesquels on faisait une fente et on insérait notre téléphone pour amplifier le son. On s’est rendu compte que ça pouvait donner un son réellement plus fort et de qualité et on a commencé à tester le produit. On a eu des retours positifs alors on a décidé de se lancer dans l’aventure !

Et avant cela ?
Oula, tu as combien de temps là devant toi ? J’ai pas mal baroudé, j’ai vécu aux Etats Unis, en Hollande, Martinique, Dubai, beaucoup de pays d’Afrique etc… Je suis un peu touche à tout, j’ai travaillé dans la sécurité, dans la production mais juste avant Amplilib, j’étais gérant de Granity Caraibes, je distribuais des machines à granité dans toutes les Caraïbes. Je voyageais pas mal pour importer les produits. Puis j’ai décidé de tout abandonner pour rentrer à Paris et investir dans un bout de carton. Fou non?

Tu as donc toujours été à ton compte?
Oui. Je crois que la société m’a un peu poussée à être entrepreneur. Je n’avais pas envie de devoir faire mes preuves tout le temps, je préfère faire, être dans l’action. Avec le développement des technologies, c’est aussi plus facile, tu peux être auto-didacte. Par exemple, aujourd’hui, de ton studio avec un bon logiciel tu peux être producteur.

Je pense que ce qui est le plus important c’est de croire en soi, ne jamais abandonner et s’armer de courage.

Quelle est la plus grande difficulté dans le fait d’être entrepreneur ?
Je dirais que c’est de ne pas être copié, à l’heure de la mondialisation. Il y a un équilibre difficile à trouver entre communiquer sur ton produit et en même temps rester discret. Il ne faut jamais se reposer et toujours penser à après, ce qui marchera demain.

Pourquoi Deskeo ?
La ville de Levallois nous a redirigé vers Deskeo, on était les premiers pratiquement. On aime la structure jeune, dynamique, à l’écoute. Les équipes sont toujours disponibles et surtout, on a créé des liens avec l’équipe,  on se sent un peu chez nous.

#SolidaritéDeskeo: On recherche un(e) stagiaire dans la communication si quelqu’un a une idée et sinon, je suis super ouvert, j’adore discuter et apprendre des uns et des autres donc n’hésitez pas à venir me voir pour faire connaissance / collaborer.

Propos recueillis par Nina Moritz et Marianne Luce

Découvrez le centre d’affaires Deskeo Levallois. 

 

0 Comments

Leave Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *