Quelles alternatives au bail commercial (3/6/9) ?

Le 16 septembre 2019

Diverses solutions de location existent pour exercer votre activité professionnelle. Découvrez les alternatives au bail commercial classique. Signer un bail commercial classique représente, pour la plupart des entreprises, une contrainte matérielle, financière et opérationnelle. La rigidité imposée par ce contrat de bail n’est plus adaptée aux besoins des entreprises actuelles. Et celle-ci peut même être un frein pour l’activité de la société.

Alors avant de lancer vos recherches, découvrez les alternatives au bail commercial classique pour allier confort et flexibilité dans vos prochains bureaux.

1. Signez un bail précaire lors du lancement de votre activité professionnelle

Engagez-vous sur un contrat de bail temporaire

Vous lancez votre entreprise et vous n’avez pas envie de vous engager à long terme ? Alors il est possible d’envisager la signature d’un bail précaire.

Ce bail est particulièrement recommandé pour les jeunes entreprises. Avant de vous lancer dans une négociation avec le bailleur des locaux professionnels, vous devez retenir que ce contrat de location ne peut pas être conclu pour une durée de plus de trois ans selon l’article L.145-5 Code de commerce. Une solution temporaire avant tout !

Et les avantages pour vous – locataire – sont indéniables lors d’un début d’activité :

  • Engagement sur une courte durée,
  • Garantie locative moins élevée,
  • Test de votre activité commerciale sans trop de pression financière.

Vérifiez le contenu du contrat de bail avant sa signature

Ces conditions attractives ne doivent pas vous aveugler. On vous déconseille d’écrire le contenu du contrat de bail précaire sans avoir reçu les conseils d’un expert dans le domaine juridique. En cas d’erreur lors de la rédaction, les risques sont importants puisque la requalification en bail commercial classique est possible. Pensez-y !

Avant de signer votre contrat, vérifiez que celui-ci contienne :

  • Une clause explicite démontrant votre volonté de mettre en place un bail dérogatoire du bail commercial,
  • Un état des lieux d’entrée et de sortie pour votre installation dans le local commercial.

À noter : vérifiez aussi qu’aucune clause de reconduction tacite ou d’autorisation du bailleur de donner congé au preneur n’est présente dans le contrat de bail précaire !

2. Optez pour la sous-location d’un espace professionnel

Si vous ne souhaitez pas vous engager sur un bail à long terme, pensez à l’option sous-location ! Vous devenez donc sous-locataire de l’espace professionnel que vous occupez, avec des conditions plus souples et moins engageantes qu’un bail classique.

Toutefois, pour éviter des situations litigieuses entre bailleur, locataire et sous-locataire, il est bon de procéder à quelques vérifications.

Commencez par demander au locataire une copie de son contrat de bail actuel signé avec le propriétaire des lieux. De cette manière, vous vous assurez de son existence. Ensuite, il faut obtenir la preuve que le bailleur a accepté de manière explicite la sous-location des bureaux.

 En effet, la sous-location est interdite par le régime juridique des baux commerciaux comme le confirme l’article L.145-31 du code de commerce. Pour en profiter, il faut soit :

  • Insérer une clause particulière dans le contrat de bail pour l’autoriser,
  • Avoir l’autorisation expresse du bailleur.

Ne négligez pas son autorisation. Sans celle-ci et en cas de litige, le bailleur peut mettre fin au bail et vous prier de quitter les lieux. Soyez vigilant !

C’est aussi l’occasion de vérifier la cohérence entre le prix de la location exigé par le bailleur et le montant demandé pour la sous-location par le locataire. Celui-ci ne doit pas être disproportionné. 

Bon à savoir : En devenant sous-locataire, vous obtenez les mêmes droits et devoirs que le locataire initial. Pour autant, vous n’avez pas à supporter les contraintes du bail 3/6/9, notamment en termes de durée d’engagement.
Autre avantage non négligeable lorsqu’on sous-loue un bureau?  Vous n’aurez pas à prendre en charge de nombreux aspects indispensables de la gestion d’un bureau au quotidien (ménage, internet, entretien, mobilier…). Les dépenses sont généralement comprises dans le loyer que vous facture le locataire, mais c’est autant de sujets que vos équipes n’auront pas à gérer elles-mêmes. Pensez-y !

3. Le coworking pour plus de flexibilité (moins de 20 postes)

Et si vous pouviez poser vos affaires dès demain dans un espace de travail adapté à vos besoins ? Sans vous soucier des obligations administratives et des contraintes techniques comme l’achat du mobilier, du matériel informatique ou encore du ménage ? C’est possible si vous optez pour des bureaux privatifs dans un espace de coworking.
Le coworking ne s’adresse pas uniquement aux freelances et travailleurs en déplacement qui ont besoin d’un espace de travail temporaire ou pour quelques heures par semaine. Les centres de coworking proposent généralement dans les étages des bureaux privatifs dans lesquels vous disposerez de votre propre espace, tout en profitant d’espaces communs partagés avec d’autres entreprises. Découvrez nos bureaux privatifs.
La plupart des dépenses quotidiennes sont généralement incluses dans le prix du loyer, ces formules vous permettent de vous simplifier la vie et de vous concentrer sur votre coeur de métier. Finies les commandes de papier pour l’imprimante, terminée la réparation de la machine à café ou encore le remplacement des ampoules grillées dans la salle de réunion. Ces détails sont directement gérés par le responsable de l’espace.
Dans un espace de coworking, pas de bail classique (ou bail 3/6/9) avec une durée d’engagement de trois ans minimum. Vous signez un contrat de prestation de services pour une durée adaptée à vos besoins avec un préavis de quelques semaines. Un bon compromis pour les entreprises de moins de 15-20 postes pour qui la flexibilité est un critère déterminant.

4.Les bureaux flexibles (à partir de 20 postes)

Le bail commercial classique vous permet d’avoir une indépendance totale et la liberté d’aménager vos bureaux comme vous le souhaitez… Cependant, les inconvénients sont nombreux avec cette formule qui vous pousse à vous engager à long terme.

Tout d’abord, vous aurez à votre charge l’ensemble des dépenses nécessaires pour vous installer dans les lieux (architecte, aménagement, travaux, mobilier…). Ajoutez également les dépôts de garantie et autres GAPD exigés par les propriétaires et qui représentent au total 6 à 12 mois de loyer immobilisés pendant toute la durée du bail.

Comme souvent, vous opterez peut-être pour un espace plus grand en prévision de l’avenir. Mais notez que pour sous-louer cet espace, vous devrez tout de même le meubler et que la recherche et la gestion des sous-locataire mobiliseront vos équipes, avec au passage des périodes de vacance fréquentes…

Parmi les solutions plus flexibles, les espaces de coworking vous permettent de réduire les durées d’engagement et de vous libérer de la gestion quotidienne de vos bureaux. Cependant, à partir d’une vingtaine de collaborateurs et à mesure que vous voudrez construire votre culture d’entreprise, vous ressentirez le besoin de vous sentir chez vous. Un doux rêve qu’il sera difficile d’exaucer dans un espace de coworking qui ne laisse que très peu de place au sur-mesure.

Et si vous pouviez avoir l’indépendance, la personnalisation mais aussi la flexibilité ?

C’est désormais possible avec de nouveaux acteurs comme Deskeo. On parle alors de “bureaux flexibles avec services”, une formule qui combine les avantages du bail 369 et du coworking. Deskeo conçoit des espaces de travail uniques spécifiquement pour votre entreprise, avec des termes d’engagement flexibles. Nos équipes trouvent le bureau qui répond à vos critères puis imaginent l’espace en collaboration avec vos équipes. Aménagement, design, décoration.. Tout est pris en compte pour refléter la culture et les objectifs de votre entreprise.

Les bureaux sont livrés clés en main et Deskeo gère toute la partie opérationnelle au quotidien : ménage, maintenance, IT, imprimante, photocopieuse, internet… Une facture unique mensuelle vous permet de connaître votre budget total sur le long terme, sans risque de mauvaise surprise.

En conclusion, Deskeo gère toute la chaîne de conception, réalisation, production et gestion des bureaux pour votre entreprise , afin de vous permettre de vous concentrer sur votre développement. Vous développez votre activité et Deskeo s’occupe du reste. Découvrez nos espaces !

Deskeo simplifie la vie de votre entreprise

Plus simple
Trouver un espace de travail ne devrait pas être un casse-tête. Deskeo vous accompagne de la recherche de surface à l'aménagement de vos bureaux à vos couleurs. Un partenaire unique pour tous vos besoins en espaces de travail.
Plus flexible
Ne soyez plus jamais prisonnier d'un bail long terme. Choisissez le bureau qui répond à vos besoins du moment. Quand vous grossirez, nous vous trouverons un nouvel espace à la hauteur de vos ambitions !
Plus humain
Entretien, mobilier, équipements... Deskeo est votre seul interlocuteur pour piloter l'ensemble de vos besoins au quotidien. Concentrez-vous sur votre croissance, on s'occupe du reste !
Nous contacter

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par Deskeo afin de répondre à votre demande. Elles ne sont pas transmises à des tiers et vous pourrez demander à les supprimer à tout moment.

Deskeo utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).
En savoir plus